Sang total test à l’histamine

     94,10

    Kaufanleitung

    Tests werden nach dem einsenden nachträglich in Rechnung gestellt.

    Achtung:

    • Wenn Sie auf dem Formular keinen Arzt / Facharzt / Heilpraktiker als Antragsteller angeben, müssen Sie 21% Mehrwertsteuer zahlen.
    • Für alle 24-Stunden-Tests werden 7.50 € für Material / Versandkosten zum Testpreis hinzugerechnet.

    Catégories : ,

    Description du produit

    Hypersensibilité ou hyperréactivité à lhistamine

    En cas dune allergie, le corps réagit différemment à des substances qui arrivent dans le corps par la nourriture ou par une autre façon. Une hyperréactivité est la réaction intense face à certaines substances. Font partie des substances qui peuvent générer une réaction quantitativement plus forte, les amines biogènes et surtout lhistamine. Cette réaction sappelle hypersensibilité à lhistamine ou intolérance dhistamine.

    Une hypersensibilité à lhistamine est une forme de réaction pseudo-allergique. Des réactions apparaissent après lingestion daliments qui contiennent de lhistamine ou qui peuvent libérer lhistamine des mastocytes (hyperréactivité). Dans certains cas, il y a des troubles suite à une activité réduite denzymes qui sont censées décomposer lhistamine. Une hypersensibilité à lhistamine est probablement plus fréquente que supposée. Bien quil soit possible que des petits enfants et des adultes plus âgés puissent souffrir de cette hypersensibilité, une grande partie des patients ont, en pratique, entre 18 et 40 ans.

    Histamine

    Dans notre corps, lhistamine est formée par la décarboxylation de lacide aminé histidine. Elle est également présente dans des aliments parce que des micro-organismes transforment lhistidine en histamine par une décarboxylation. Lhistamine a un effet vasodilatateur et a une influence sur le système nerveux. Elle se trouve dans les mastocytes et dans les muqueuses des poumons, du nez et de la peau. La dégradation se fait dans les intestins, dans le foie et dans le sang par certaines enzymes (diamine oxidase (DAO) et méthyltransférases).

    Il y a deux sortes dhypersensibilité à lhistamine : la forme primaire et la forme secondaire. Dans la forme primaire, il y a une altération congénitale ou une absence denzymes qui dégradent lhistamine. Dans la forme secondaire, il peut sagir dune carence acquise denzymes de digestion, comme en cas dictère ou de cirrhose du foie, une inhibition des enzymes dégradantes par des drogues, de lintoxication de nitrite ou de labus dalcool, de lendommagement ou linflammation des parois du duodénum (opérations, virus, candida, allergies à des aliments et intolérances) ou dun excès de bactéries et/ou levures.

    Le rôle de lendommagement du duodénum lors du développement dune hypersensibilité à lhistamine nest pas complètement clair. Des altérations dans la composition de la muqueuse ont une influence sur le taux dhistamine dans le sang et dautres amines biogènes. En présence de maladies comme une colite ulcérée et de la maladie de Crohn, on observe des taux élevés dhistamine.

    Symptômes

    Toutes sortes de symptômes généraux peuvent apparaître qui ressemblent à une allergie à des aliments. Cest pour cela que lon parle de réactions pseudo-allergiques. Le type, le degré et la gravité des troubles sont différents pour chacun. Des problèmes de peau, des troubles gastro-intestinaux et des maux de tête sont le plus fréquents. De plus, des problèmes de respiration et du système central nerveux ainsi que des problèmes de battement du cœur et d’épuisement peuvent apparaître. Dans la pratique, il semble quil existe également des troubles comme la malabsorption, lintolérance au lactose et lhypoglycémie. Il nest pas encore très clair doù viennent ces troubles.

    Hormis des produits alimentaires qui naturellement contiennent de lhistamine, il y a aussi des produits qui sont capables de libérer de lhistamine des cellules sanguines, les libérateurs dhistamine. Les troubles causés par ces produits ressemblent à ceux causés par des produits riches en histamine.

    Il existe une valeur de seuil pour lhistamine et pour les libérateurs dhistamine. C’est la quantité à partir de laquelle apparaissent des réactions. Cette valeur est très personnelle et varie chaque jour. Cette différence est causée par différents facteurs qui causent les troubles. En plus de lalimentation, des facteurs comme du stress (émotion), fumer, consommer de lalcool et bouger jouent un rôle pour la maladie. Ils peuvent aggraver les symptômes. On peut déterminer le taux de méthylhistamine, dhémopyrrole et de kryptopyrrole dans lurine. Une augmentation de ces valeurs peut indiquer une intolérance à lhistamine. Le taux dhistamine peut être mesuré dans le plasma, le sérum et dans le sang complet. La détermination dans le sang complet est la méthode la plus fiable parce quon mesure le taux complet de lhistamine. On peut également mesurer la libération de lhistamine dans le sang complet. Dans le laboratoire, les cellules sanguines sont exposées à une substance qui est soupçonnée de libérer de lhistamine chez le patient. Après cette exposition, le taux dhistamine est mesuré à nouveau.

    Histadélie

    En cas dhistadélie, le taux dhistamine dans le sang est élevé en continu. La concentration dhistamine dans le sang se trouve au dessus de 51 µg/ml (valeurs normales dhistamine 28 – 51 µg/ml). Environ 20 pour cent des patients schizophrènes sont histadéliques. Lhistadélie peut être héréditaire. Il y a des indices qui montrent que les garçons en particulier peuvent hériter de cette caractéristique. Les symptômes de lhistadélie se manifestent en général seulement après la puberté. Dans des familles ayant des cas dhistadélie, des allergies, des dépressions et des suicides sont relativement fréquents. Lhistamine cause une accélération du métabolisme. Pour cette raison, des personnes ayant une histadélie ont rarement des rhumes. En ce qui concerne le métabolisme, le patient histaminique est un métaboliseur rapide. Il peut manger beaucoup sans prendre du poids. Souvent il existe une dépendance au travail, au sexe, aux drogues, à lalcool ou au sucre. En plus de réactions allergiques, lhistamine est également une des raisons à une production élevée de glaires et de salive, à de lhyperactivité, à des compulsions et des dépressions. Enfin, lhistadélie peut causer des dépressions chroniques.

    Histapénie

    Lhistapénie est linverse de lhistadélie. Des personnes ayant une histapénie ont le taux dhistamine dans le sang naturellement réduit. Le taux dans le sang chez les patients histiocytiques est en dessous de 28 µg/ml. Lhistapénie, contrairement à lhistadélie, nest en général pas familière. Le taux de cuivre dans le sérum des patients histiopathiques est souvent extraordinairement élevé. Le cuivre stimule le cerveau et dégrade lhistamine lié à la diamine oxidase (DAO). Cela peut entraîner de nombreux symptômes. Le taux élevé de cuivre peut être la raison principale pour les symptômes chez ces patients. Le cuivre peut provenir des tuyaux deau potable en cuivre. Il a entre autres la particularité denlever du zinc du corps humain. Suite à ces carences en zinc, des problèmes peuvent apparaître. Le métabolisme est ralenti et le patient souffre souvent dune fatigue chronique. Les patients histapéniques ont tendance à grossir.